Les Eurythmies

25 juin au 1 Juillet 2018 à Bar-sur-Aube, Aube, Champagne Ardenne

 

 

Les Eurythmies

 

Pour sa 18ème édition, notre festival est encore et toujours inscrit au calendrier des manifestations culturelles du département de l’Aube.

Les Eurythmies sont un festival qui s’affirme familial et pluridisciplinaire, en Pays Baralbin, avec une programmation enrichie d’ateliers artistiques et d’une action culturelle.

Le festival s’attache à conserver un esprit de pluralité, qualité, convivialité, ainsi qu’une politique tarifaire favorable au plus grand nombre et aux familles, avec la volonté de réunir des publics d’âges et d’origines sociales différents.

Depuis sa création, la Maison Pour Tous Centre Social de Bar sur Aube, et en particulier son Festival Les Eurythmies, est un élément moteur reconnu en matière de diffusion culturelle dans le pays Baralbin. S’appuyant sur une comptabilité rigoureuse, une administration efficace, et bénéficiant du soutien de la Ville et de la Communauté de Communes, l’équipe de bénévoles et de professionnels propose différents rendez-vous : concerts, théâtre, spectacles jeune public, arts de la rue…

Le projet se veut fédérateur et ouvert à tous, pour la population du Pays dont les communes accueillent avec plaisir les spectacles, mais aussi pour mettre en valeur le dynamisme d’un territoire rural aux yeux du public de l’extérieur.

@@@

1.      Objectifs

Le festival des Eurythmies poursuit plusieurs objectifs :

  • Favoriser l’accès à la culture pour tous et toutes
  • Proposer du spectacle vivant pour toute la famille
  • Être un lieu d’expression de différentes formes artistiques
  • Dynamiser un milieu rural, en mettant en valeur les équipements et espaces remarquables (salles des fêtes, parc, cours…)

 

2.    Un festival pluridisciplinaire et familial

Pour cette dix-huitième édition, nous poursuivons la programmation de différentes formes artistiques répondant à un large éventail de sensibilités : musique, chansons, théâtre, cirque, humour, expositions, cinéma, arts plastiques… Cette idée de pluralité des genres pendant la semaine des Eurythmies a conquis son public, ou plutôt ses publics variés.

Nous poursuivons cette année une programmation des plus éclectiques, mais qui se veut toujours familiale.

Une trame de programmation, l’identité du festival

  • des soirées dans les villages, avec des spectacles de qualité en découverte,
  • un grand concert festif sur la place de l’hôtel de ville de Bar-sur-Aube,
  • une projection cinématographique en plein air depuis 2015,
  • un après-midi en extérieur alliant ateliers et spectacles « de rue »,
  • une soirée sous le signe de l’humour burlesque en clôture.

Chaque année, des nouveautés pour varier les plaisirs

Nous aimons les expériences nouvelles et tentons de proposer des moments uniques. En 2014, une soirée « années 30 » mariait les performances d’un brass band « new orleans » et la projection de films muets d’époque. En 2015, des initiations à la Salsa donnaient le ton pour accompagner le concert gratuit sur la place de l’hôtel de ville. En 2016, nous prévoyons un ciné-concert jeune public mais aussi l’implantation d’un planétarium mobile.

Une programmation de qualité

Depuis l’an 2000, les Eurythmies ont accueilli en pays Baralbin des artistes et formations de renommée nationale, voire internationale :Capture d’écran 2016-05-12 à 00.03.34

 

Nous laissons aussi la part belle aux formations du département. Nous avons notamment programmé les groupes aubois suivants : Trio Librius, Carnaval Triste, Joli Falzar, June & the Soul Robbers, Jala Mano, Toubab Mandingue, Zeppo, Sound Harmonyx, Greg Voinis, Mercredi, Les Valseuses, … Cette année, nous recevons l’artiste troyen Jacob Diboum.

Notre festival s’est aussi naturellement ouvert aux artistes de secteurs voisins, qui composent aujourd’hui la nouvelle région Alsace – Champagne – Ardenne – Lorraine : la Compagnie des Zanimos (67), Barzingault (54), The Wooden Wolf (68), la Compagnie des Ô (57), Tex’O (57), La Vila Ginette (51), Son del Salon (54)…

3. Edition 2017

Une semaine complète de culture

Comme chaque année, le festival a lieu la dernière semaine de l’année scolaire. Cette date offre plusieurs atouts :

  • Une période marquant le début des vacances d’été, propice aux sorties
  • Des conditions climatiques logiquement favorables permettant des spectacles en plein air,
  • Une plus grande disponibilité des organisateurs, avant tout bénévoles, et surtout du public,
  • Un début d’été qui se veut sous le signe de la fête, de la détente et des rencontres,
  • Un attrait touristique non négligeable s’inscrivant dans une logique de promotion du territoire.

La culture pour le rayonnement du territoire

Le Pays de Bar-sur-Aube est en pleine évolution sur le plan touristique et les Eurythmies apportent un attrait culturel dans cette reconversion du territoire. En début de saison, nos spectacles touchent un public varié comprenant de plus en plus de touristes français ou étrangers, et aussi des personnes qui se déplacement de tout le département ou de la Haute-Marne voisine.

Les moyens de communication mis au service d’une programmation variée et de qualité ont permis de fidéliser un large public (enfants, lycéens, étudiants, familles…).

Ils sont relayés par la pluaprt des commerçants locaux, mais nous sollicitons aussi chaque année l’Office de Tourisme et divers médias culturels à portée départementale, régionale voire nationale (L’Est Eclair, Sortir dans l’Aube, le Troisième Œil, France 3 Champagne-Ardennes, …).

 

Un territoire, des lieux

Depuis 17 ans le festival est implanté à Bar sur Aube. Et depuis six ans, nous avons choisi de proposer également des évènements dans les autres communes du Pays Baralbin. Nous nommons cela « les Fugues ».

L’objectif est double :

  • Aller au plus près du public, pour toucher celles et ceux qui ne se rendraient pas à Bar-sur-Aube pour accéder aux évènements culturels.
  • Démontrer la faisabilité des tels évènements et mettre en valeur les locaux investis et les comités des fêtes/associations qui nous accueillent.

Nous recevons un accueil très chaleureux des communes et notons une demande croissante de nous voir apporter de nouveaux évènements.

Ces communes ont déjà accueilli une fugue en pays Baralbin (en orange sur la carte) :

 

  • Capture d’écran 2016-05-12 à 00.07.20Bergères, Bligny, Colombé-le-Sec en 2010
  • Arsonval, Couvignon, Ville-sous-la-Ferté en 2011
  • Baroville Champignol-lez-Mondeville, Lignol-le-Château en 2012
    Bayel, Fontaine, Longchamp-sur-Aujon en 2013
  • Juvancourt, Urville, Voigny en 2014
  • Arrentières, Meurville, Spoy en 2015

Source fond de carte : Communauté de Communes de Bar-sur-Aube

Cette année nous proposons deux concerts et une projection de cinéma dans trois  nouvelles communes du Pays (en bleu sur la carte): Arconville, Fravaux, Proverville (en attente de confirmation de ces communes)

A l’issue de cette nouvelle édition, nous aurons ainsi couvert des communes totalisant près de 95% de la population de la CCRB, ou 88% hors ville de Bar-sur-Aube.

A Bar sur Aube le festival se déroule traditionnellement en deux points

  • sur la Place de l’Hôtel de Ville, au cœur de la ville, avec un impact certain pour les commerces à proximité (restaurants, cafés…).
  • Dans la salle de spectacle Jean-Pierre Davot et son parc, en lisière des Varennes (Zone Urbaine Sensible) et offrant un cadre de verdure idéal pour des activités en extérieur.

Cette année, nous souhaitons aussi mettre en valeur deux hauts lieux culturels à Bar-sur-Aube : l’auditorium de la nouvelle Maison des Arts, qui accueille le Conservatoire à Rayonnement Communal, ainsi que le Cinéma le Vagabond, qui mène depuis deux ans un gros travail de diversification de l’offre culturelle sur le territoire.

2016 : l’ancrage du cinéma, le retour au théâtre

Cette année, les Eurythmies intègrent une pièce de théâtre donnée par la Compagnie auboise La Strada. Ceci se fait dans le cadre d’une résidence de la compagnie au sein de plusieurs MJC/MPT du département. Ceci marque le retour du théâtre « classique » dans notre festival, absent depuis plusieurs années.

Nous renouvelons aussi une expérience menée en 2015 : le cinéma en plein air. Cette année encore, nous préparons une projection de film(s), en partenariat avec le Cinéma LE VAGABOND et l’association Passeurs d’Images. Elle se déroulera dans une commune aux alentours de Bar-sur-Aube. La séance est gratuite. Le film projeté n’est pas encore défini. En cas d’intempérie, un repli au cinéma le Vagabond est prévu.

Notre partenarait avec le cinéma prend de l’ampleur en 2016, avec le projet d’un ciné-concert dans ses locaux : la projection de films d’animation originaux, destinés à un jeune public, accompagnés par deux musiciens en direct. Cette performance est entièrement réalisée par une compagnie troyenne : l’Usine à Pistons.

Des ateliers artistiques

L’idée est de proposer un après-midi de découvertes et d’activités, entrecoupées de démonstrations et de spectacles de type cirque ou arts de rue.

En 2015, le public était d’abord invité à une sieste musicale au son de la Kora, une harpe traditionnelle d’Afrique de l’Ouest. Chacun pouvait ensuite s’initier au dessin sur barbotine, à la confection coopérative d’un mandala végétal, le travail de la terre, la construction de poupées…  Des jeux sont aussi proposés, comme un parcours sensoriel ou les jeux en bois de la ludothèque. Ces ateliers sont animés par des bénévoles de la MPT et/ou des intervenants professionnels. Le contenu de cet évènement en 2016 sera donc défini selon les sensibilités des bénévoles disponibles.

Capture d’écran 2016-05-12 à 00.09.46

Champ libre aux artistes locaux

L’après-midi en famille est l’occasion pour les artistes locaux, professionnels ou amateurs, de présenter leurs travaux.

Des sections de la MPT peuvent produire dans l’après-midi de courtes démonstrations, comme les groupes de percussions et de danses africaines en 2015. En 2012, des auteurs locaux présentaient leurs ouvrages sur un stand qui leur était réservé. En 2013, la batucada La Grande Fiesta, issue du groupement des sections « Batucada » de la FDMJC de l’Aube, a ouvert l’après-midi en musique. Depuis plusieurs années, les Eurythmies sont l’occasion pour les sections « Arts Plastiques » et « Poterie » de la MPT de présenter leurs réalisations. Pendant la semaine des Euryhtmies, leurs œuvres sont exposées au Salon Tassin, contigüe à la Salle Jean-Pierre Davot. Un accès direct est proposé entre le parc et l’exposition.

 

 

Capture d’écran 2016-05-12 à 00.11.09Associer les jeunes de la MPT

L’équipe des Eurythmies intègre de jeunes bénévoles issus du Club Ados de la MPT. Ils acceptent diverses missions, sous l’encadrement des adultes : la préparation des salles avant et après les concerts, la communication, l’accueil des artistes, la préparation du catering pour artistes et bénévoles… Durant l’après-midi en famille, le Club Ados est en charge de créer et animer les ateliers proposés au public.Capture d’écran 2016-05-12 à 00.11.15

L’équipe souhaite ainsi donner accès aux spectacles à ces jeunes, qui n’y auraient probablement pas assisté autrement. Il s’agit en outre de transmettre à ces adolescents le goût et les compétences (à notre humble échelle) nécessaires pour participer, créer et entretenir des évènements culturels tels que notre festival.

Cette année, leur implication devrait être renforcée grâce à Carrément Ados, la radio des jeunes de la Fédération Départementale des MJC. Une émission complète serait enregistrée durant toute la semaine de festival, puis diffusée sur Thème Radio après montage.

Les tarifs

Comme chaque année, l’équipe est animée d’une réelle volonté de permettre à chaque Baralbin de pouvoir se rendre à un maximum de spectacles. L’accès à la culture pour tous, et en famille est un objectif important de notre projet social. Pour cela  nous définissons des tarifs très accessibles, entre 4€ et 10€. La soirée du Samedi est gratuite, ainsi que la projection cinéma en plein air.

Ci-dessous, les tarifs accessibles que nous avons fixé en 2016 :Capture d’écran 2016-05-12 à 00.12.47

Les réservations seront possibles à la MPT. Une distribution auprès des comités d’entreprises est également envisagée afin de développer l’accessibilité à notre festival.

 

1.    Des partenariats locaux

Le partenariat avec les acteurs locaux trouve naturellement sa place dans l’esprit du festival, qui veut entretenir son ancrage dans le territoire. Cette volonté de partage, la Maison Pour Tous l’affirme sur l’ensemble de ses domaines d’intervention. Les partenaires princiapaux sont :

  • La ville de Bar-sur-Aube
  • La communauté de communes de la Région de Bar-sur-Aube
  • Le département de l’Aube
  • La Région Alsace Champagne Ardennes Lorraine
  • Les communes qui accueilleront un spectacle
  • Le réseau des MJC du département
  • Le cinéma le Vagabond
  • Des partenaires privés (Champagne Albert Beerens)

 

En 2016, des élèves de seconde du Lycée Gaston Bachelard se sont impliqués dans la conception de l’affiche. En lien avec leur professeur d’arts plastiques, un concours a été organisé et le meilleur projet est à l’origine du visuel de cette 16ème édition. Plusieurs projets d’affiche sont récompensés et leurs auteurs gratifiés d’invitations à un ou plusieurs spectacles.

En outre, les écoles et établissements socio-éducatifs sont sollicités pour sonder leur intérêt en un projet scientifique : l’installation d’un planétarium mobile et des visites commentées, avec le concours de la Société Astronomique Auboise. Si leur intérêt se confirme, le festival organisera la mise en œuvre. Le planétarium resterait à disposition du public des Eurythmies durant l’après-midi en famille.

 

2.    L’organisation

 

Les moyens techniques seront ceux de l’Espace Jean Pierre Davot, le complément sera loué au parc de matériel de l’ORCCA ou à une association spécialisée.

L’équipe de bénévoles et de professionnels de la MPT s’est réparti les différents secteurs d’organisation.

  • L’accueil du public (billetterie, placement…),
  • L’accueil des artistes (hébergement, catering, adaptation des loges…),
  • La communication, l’information, la publicité,
  • Les contacts presse (télévision, presse écrite, radios, télévisions…),
  • L’administration (contrats, assurances, SACEM, conventions…),
  • La recherche de partenaires financiers et autres,
  • La restauration (artistes et organisateurs),
  • Le bar et les « après spectacles »
  • La technique (bénévolat, accueil de stagiaire)Capture d’écran 2016-05-12 à 00.14.08